Lutte contre le changement climatique : performance

Performance en matière d'émissions de GES de Lenovo

Lenovo a commencé à déclarer ses performances en matière d'émissions de GES dans son rapport environnemental d'entreprise de 2006. Nous continuons à surveiller, à rapporter et à tenter d'améliorer nos performances chaque année. Les données concernant nos émissions au cours de nos huit derniers exercices financiers sont détaillées dans le tableau ci-dessous. Le tableau comprend les émissions de scope 1, 2 (basées sur le lieu et le marché) et 3 pour les activités mondiales de Lenovo.

Remarque 1 : Dans le cadre de nos efforts d'amélioration, Lenovo produit maintenant ses rapports sur l'efficacité énergétique et le changement climatique en concordance avec nos exercices financiers (du 1er avril au 31 mars) depuis le 1er avril 2009. À la suite de ce changement, apporté à la recommandation de notre vérificateur externe, Lenovo a modifié son année de référence pour les émissions de GES en 2009/10.

Remarque 2 : Lenovo a commencé à déclarer ses émissions de type 2 basées sur le lieu et le marché à compter de l’exercice financier de 2015/16. Les totaux d'émissions de type 2 de l'année de référence et des années suivantes sont les mêmes pour les méthodes basées sur le lieu et le marché, car les données basées sur le marché spécifiques aux produits et aux fournisseurs n'étaient pas disponibles pour l'année de référence et les années suivantes. Les résultats basés sur le lieu ont donc été utilisés comme substituts pour la méthode basée sur le marché.

Émissions de GES de Lenovo
(les quantités sont en Mt de CO2e)
Exercice financier 2009/10 Exercice financier 2010/11 Exercice financier 2011/12 Exercice financier 2012/13 Exercice financier 2013/14 Exercice financier 2014/15 Exercice financier 2015/16 Exercice financier 2016/17 Exercice financier 2017/18
Type 1
14,460*
14,086*
13,849*
11,591*
13,507*
8,996*
7,068
8,294
6,371
Type 2 (basées sur le lieu)
254,954*
283,171*
301,746*
297,238*
244,372*
221,406*
228,493
213,637
193,760
Types totaux 1 et 2 (basées sur le lieu)
269,414
297,257
315,595
308,829
257,879
230,402
235,561
221,931
200,131
Type 2 (basées sur le marché)
254,954
283,171
301,746
297,238
244,372
221,406
203,041
185,400
176,800
Type 3 Exercice financier 2009/10 Exercice financier 2010/11 Exercice financier 2011/12 Exercice financier 2012/13 Exercice financier 2013/14 Exercice financier 2014/15 Exercice financier 2015/16 Exercice financier 2016/17 Exercice financier 2017/18
  Déplacements d'affaires
15,675
24,316
31,588
24,793
26,844
34,600
39,000
58,000
49,000
  Transport des produits**
-
-
387,250
267,530
316,594
293,102
326,840
351,100
359,000
  Émissions provenant des déchets***
-
-
524
870
1,058
2,138
2,149
2,390
1,700
  Navettage des employés
-
-
22,219
23,196
24,720
30,700
26,300
23,800
20,100
  Biens et services achetés****
-
-
-
1,279,866
1,117,052
1,054,683
1,646,141
2,054,900
1,855,000
  Activités liées aux combustibles et à l'énergie*****
-
-
-
7,134
8,936
10,737
14,664
12,300
11,900
  Utilisation des produits vendus******
-
-
-
-
14,300,000
12,800,000
12,000,000
11,600,000
11,847,000
  Traitement en fin de vie des produits vendus******
-
-
-
-
400,000
300,000
290,000
280,000
271,000
  Biens d'équipement*******
-
-
-
-
-
37,700
227,700
101,000
246,000

* À la fin de l'exercice financier de 2012/13, Lenovo a ajusté ses données historiques sur les émissions de CO2e de scopes 1 et 2 pour tenir compte de l'acquisition de Medion en Allemagne et de la création d'une coentreprise avec NEC au Japon. À la fin de l'exercice de 2015/16, Lenovo a ajusté ses données historiques sur les émissions de CO2e de scopes 1 et 2 pour tenir compte de l'acquisition de System x et de Motorola Mobility.
** Les émissions liées au transport des produits comprennent les principaux fournisseurs en amont qui représentent la majorité des dépenses logistiques mondiales.
*** Les émissions provenant des déchets comprennent les déchets non dangereux, les déchets dangereux et les eaux usées de tous les sites de fabrication, de recherche et développement et de certains petits et grands bureaux. Aucun déchet de produit n'est inclus.
**** Les biens et services achetés comprennent des fournisseurs représentant 90 % des dépenses directes pour les fournisseurs à l'échelle mondiale. L’outil de rapport RBA carbone et eau a été utilisé pour collecter la majorité des données des fournisseurs. Les données ont été attribuées en fonction des revenus.
***** Les activités liées aux combustibles et à l'énergie (non incluses dans les types 1 ou 2) comprennent les pertes liées au transport et à la distribution de l'électricité et du gaz naturel achetés par Lenovo à travers le monde. Une base de données de la Banque mondiale et un document d'Energy Star sur les indices de performance ont été utilisés pour déterminer les pertes liées au transport et à la distribution.  
****** Lenovo a utilisé le portable, l’ordinateur de bureau, le moniteur, la tablette, le tout-en-un, le ThinClient et l’outil de serveur pour le calcul des émissions des ordinateurs portables, ordinateurs de bureau, moniteurs, tablettes, tout-en-un, ThinClient et du tout-en-un de Lenovo. Serveur. Les résultats montrent la répartition des émissions entre les différents composants et pour les catégories d'utilisation, d'emballage, de transport et de traitement en fin de vie. Les émissions associées à l’utilisation et au traitement en fin de vie des produits vendus ont été estimées selon une ligne de base « étroite » pour les ordinateurs portables, ordinateurs de bureau, moniteurs, tablettes, tout-en-un, ThinClient et serveur, multiplié par les volumes de produits vendus/expédiés.
******* Les émissions de biens d'équipement ont été estimées sur la base des biens d'équipement achetés au cours d'une année donnée. Tous les biens d'équipement ont été convertis en une unité monétaire commune et classés en fonction des codes de l'industrie. Les facteurs d'émission pour les différents types de biens d'équipement ont été tirés de l'annexe 13 du document « Guidelines to Defra GHG Conversion Factors for Company Reporting ​​​​​​​» de 2012 et ont été ajustés en fonction de l'inflation et des taux de change.

Les émissions absolues de Lenovo pour la gamme 1 et 2 durant l’exercice 2017/18 ont diminué. L’inventaire des émissions de Lenovo, normalisé par le revenu total, la population des employés, la superficie et l’unité de production, a diminué par rapport à l’année précédente.

Dans l’ensemble, les émissions de la portée 3 ont légèrement augmenté. Les catégories de rapports de Lenovo comprenaient : les voyages d’affaires, les émissions liées au transport des produits, les déchets de site, les déplacements d’employés, les biens et services achetés, les activités liées au carburant et à l’énergie qui ne sont pas incluses dans la portée 1 ou 2, les émissions dues à l’utilisation de produits, émissions de produits en fin de vie et émissions provenant de biens d’équipement.

Au cours de l’exercice financier 2017/18, Lenovo a obtenu une réduction des émissions de 32% par rapport à l’exercice 2009/10. Lenovo est sur la bonne voie pour atteindre son objectif de réduction des émissions de types 1 et 2 de 40 % d'ici 2020 par rapport à l'année de référence.

Lenovo s’est associée à ClimeCo et a acheté 10, 000 MT de CO 2 e, de compensations carbone, 35 000 MWh de RECs certifiés écoénergétiques verts, 45, 000 MWh d’I-RECs et 6 500 MWh de GOs, qui ont soutenu 100 pour cent des projets d’énergie renouvelable en Chine (vent), en Europe (vent) et aux États-Unis (vent). Ces produits de base renouvelables étaient en plus des achats locaux par les sites de Lenovo. Les certifications REC et REGO, ainsi que les compensations carbone de 2017 peuvent être consultées ici : 2017

Images 1-3 : Lenovo a appuyé des projets hydroélectriques dans la province du Sichuan en Chine.

Description : Les compensations carbone achetées par Lenovo ont soutenu deux projets d'hydroélectricité à petite échelle à Shilong et à Siliping, en Chine. Ces projets utilisent les ressources hydriques de la rivière Wenquan. Les installations hydroélectriques de la rivière génèrent de l’électricité à faibles émissions pour le réseau électrique de la Chine centrale. Lenovo a également soutenu le projet d'hydroélectricité Yanyuan Shimenkan en achetant des certificats d’énergie renouvelable.

Image 4 : Lenovo a appuyé un projet éolien dans l'État du Missouri, aux États-Unis.

Description : Les certificats verts (REC) achetés par Lenovo ont soutenu le projet du parc éolien Lost Creek de 150 MW dans le comté de DeKalb, au Missouri. Ce projet comprend 100 turbines General Electric de 1,5 MW. Ce projet d’énergie propre génère suffisamment d’électricité pour alimenter environ 44 000 foyers chaque année.


Image 5 : Lenovo a appuyé de petits projets hydroélectriques en Europe.

Description : Les garanties d'origine pour les énergies renouvelables achetées par Lenovo ont soutenu plusieurs petites centrales hydroélectriques qui fournissent de l'énergie renouvelable à la Roumanie, à la Slovaquie et au Royaume-Uni.

Pour plus d'informations sur ClimeCo Corporation, visitez le site www.climeco.com

Tout instrument d'énergie renouvelable acheté par Lenovo doit démontrer que les réductions de carbone liées sont réelles, additionnelles, permanentes, vérifiables et certifiées selon les normes reconnues (par exemple, Green-e, VCS, I-REC).

Pour garantir la crédibilité, Lenovo continue de soumettre ses données à une vérification externe. Depuis l'exercice financier de 2009/10, les données GES de Lenovo sont vérifiées annuellement selon la norme ISO 14064-3:2006 (Gaz à effet de serre – Partie 3 : Spécifications et lignes directrices pour la validation et la vérification des déclarations des gaz à effet de serre) et ISO 14065:2007. La vérification la plus récente est disponible ici : FY 2018/19.

Pour plus de détails sur la gestion de l'inventaire des émissions de GES de Lenovo, veuillez consulter les rapports sur la durabilité de Lenovo.

Initiatives externes

CDP Lenovo divulgue ses émissions de GES et ses stratégies de lutte contre les changements climatiques par le biais du CDP, un système de déclaration publique volontaire. Le CDP est une organisation indépendante à but non lucratif qui détient la plus grande base de données corporatives concernant le changement climatique dans le monde. Lenovo a commencé à participer en 2009 et prend part à deux programmes du CDP, soit les programmes sur le changement climatique et pour la chaîne d'approvisionnement.

« ​​​​​​​Lenovo travaille avec le CDP – une organisation internationale à but non lucratif fournissant aux entreprises et aux villes le seul système mondial pour mesurer, divulguer, gérer et partager des informations environnementales vitales – depuis plusieurs années afin de transmettre leurs informations environnementales à leurs parties prenantes et au grand public. Lenovo, en tant que chef de file international, suit la sagesse traditionnelle des affaires chinoises et l’éthique commerciale universelle contemporaine, et comprend parfaitement que la transparence peut créer de la valeur. Lenovo est un excellent exemple pour les entreprises, en particulier pour les entreprises chinoises. »
~ Sabrina Zhang, directrice pour la Chine du CDP

Les réponses de Lenovo aux questionnaires du CDP sont disponibles sur le site Web du CDP (faites défiler vers le bas de la page et entrez « Lenovo » dans la barre de recherche).

Plus de 6 300 entreprises ont répondu au CDP en 2017. Pour le questionnaire sur les changements climatiques de 2017, Lenovo a reçu une note de A- pour son niveau d'entrepreneuriat, la même note que l'année précédente. Pour le questionnaire sur la chaîne d'approvisionnement de 2017, Lenovo a obtenu une note de A-.

En octobre 2017, nous avons reçu le prix CDP 2017 de l'entrepreneuriat en matière de lutte contre le changement climatique lors du lancement du rapport CDP pour la Chine.

CDP

 

Les efforts de Lenovo dans la lutte contre le changement climatique ont été présentés dans plusieurs rapports :

 

Lenovo soutient plusieurs efforts multilatéraux d'atténuation des changements climatiques :

Lenovo est d'accord avec les conclusions présentées dans le cinquième rapport d'évaluation (AR5) de l'Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) - « Climate Change 2014 ». Lenovo est d'accord avec les conclusions et convient que des mesures spécifiques sont nécessaires pour stabiliser les niveaux atmosphériques de GES et maintenir les augmentations de la température moyenne mondiale à des niveaux acceptables. Les actions soutenues par Lenovo comprennent la réduction des émissions mondiales de 40 à 70 % entre 2010 et 2050, puis jusqu'à zéro en 2100 afin de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2 degrés Celsius au cours du 21e siècle par rapport aux niveaux préindustriels.